Ouvre les yeux

Le temps passe et tes yeux jamais ne s'arrêtent. N'oublie pas de m'aimer encore. Jusqu'au bout de toi.

04/02/09

Ceremonia de té

J'ai la sensation de n'être qu'un gros bout de vide. Même le regard de la jeune fille ne m'a pas ravivée ce matin. Alors je me dis que je dois vraiment être au fond du trou pour être si éteinte.

Et je sens que c'est pas la fin des emmerdes. Je l'sais, en fait. Et ça me fait un peu peur.

Posté par Cramoisie à 22:03 - Vas-y, souffle - Permalien [#]

Pour n'oublier jamais

Puisque ces mots ne seront lus que par mes yeux attentifs, ne jamais renoncer